L'Ecole Supérieure de la Franchise
L'Ecole Supérieure de la Franchise 

Réussir le développement de sa Franchise ! 

Dans ce dossier les Franchiseurs découvrent les 5 principaux avantages recherchés par les Franchisés et les atouts utiles à leur système de Franchise pour y répondre de la façon la plus performante !

Téléchargez notre "NOTE D'INFORMATION"
Réussir le développement de sa Franchise[...]
Document Adobe Acrobat [821.1 KB]

Une pratique dangereuse : N'alignez pas vos redevances sur celles de vos concurrents !

Dans ce dossier, les Franchiseurs découvrent les 5 conséquences souvent préjudiciables à moyen/long terme, de l'alignement de leurs redevances sur celles de leurs concurrents !  

Téléchargez notre "NOTE D'INFORMATION"
N'ALIGNEZ PAS VOS REDEVANCES SUR CELLES [...]
Document Adobe Acrobat [723.4 KB]

Le secret des Franchises performantes

Dans ce dossier, les Franchiseurs découvrent les rudiments de l'organisation de la reproduction et de la transmission de leur savoir-faire afin de valoriser au mieux l'attractivité de leur franchise vis à vis des candidats, dans le but de recruter les meilleurs et d'assurer leur réussite pérenne.

Téléchargez notre "NOTE D'INFORMATION"
Le secret des Franchises performantes ou[...]
Document Adobe Acrobat [325.3 KB]

Le secret des Franchises performantes !

Ou Les vertus exceptionnelles d’une modélisation réussie !

 

A l’instar de nombreux domaines, le secret d’une construction pérenne réside souvent dans la qualité de ses fondations. En Franchise, nous parlons de modélisation de l’unité d’exploitation pilote, car de cette modélisation doit naître le concept à reproduire et à transmettre, pour bâtir le réseau. En effet, la modélisation consiste avant tout, à conceptualiser dans ses 12 catégories, l’unité d’exploitation pilote qui a prouvé son attractivité. Autrement dit, sans modélisation pas de réel concept !

 

La 1ère catégorie conceptuelle est le positionnement du concept, là où l’attractivité commerciale, financière et marketing a démontré sa supériorité. Cette première analyse stratégique complexe à réussir est essentielle, car elle conditionne l’objectivité des 11 autres, telles que :

 

  • La zonification (l’étude des zones de chalandises présentant un potentiel similaire)
  • La localisation (l’étude de la localisation idéale des points de ventes ou des lieux d’exercices de l’activité)
  • La signalétique,
  • les méthodes de vente,
  • Le mix service proposé à la clientèle,
  • Le mix produit proposé à la clientèle,
  • etc.

 

Nous réalisons tous, le fossé qui existe entre réussir soit même et réussir la transmission de son savoir-faire. Voilà pourquoi, sans modélisation, on ne saurait reproduire et transmettre efficacement un concept, car on ne saurait atteindre l’excellence sur les points qui suivent :

 

1.        bien définir le plan de développement dans l’analyse précise des zones de chalandise à développer et dans la hiérarchie de leur exploitation, de leur animation et de leur stratégie marketing,

 

“Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va”. Sénèque

 

2.        bien définir le profil de candidat recherché et lui adapter les procédures efficaces de recherche, de sélection, de négociation, de formation et de lancement de sa Franchise,

 

3.        Identifier et développer de façon précise, toutes les spécificités marketing du concept par rapport à la concurrence et dans chacune de ses catégories conceptuelles pour les utiliser efficacement vis-à-vis de la clientèle et vis-à-vis des candidats à l’acquisition de la Franchise.

 

4.        Identifier de façon précise, les raisons de la réussite du concept en phase de lancement et en phase de croissance dans chacune de ses catégories conceptuelles pour les transmettre avec succès aux franchisés, grâce au choix pertinent des apports initiaux et permanents considérés indispensables à leur réussite.

 

5.        Préparer une animation possible et efficace des franchisés grâce à l’identification et l’utilisation contractuelle des 3 leviers du management d’un réseau :

Les leviers de succès indispensables à la réussite en période de lancement de l’entreprise Franchisée,
les leviers de développement, indispensables à la croissance pérenne du CA de l’entreprise Franchisée,
et enfin les leviers de contrôle qui sont les leviers coercitifs, utiles en dernier recours pour faire respecter le savoir-faire lié au concept, dont on se sert également pour éviter les “conflits juridiques”, souvent destructeurs de réseau,

 

6.        bien calculer les paramètres financiers des parties pour qu’à la fois :

Ils soient parfaitement justifiés, donc indiscutables, faciles à vendre et à encaisser,
Ils permettent de financer les apports initiaux et permanents obligatoires, considérés indispensables à la réussite des Franchisés,
Ils respectent des règles d’équilibre financier indispensables à un partenariat actif entre les parties et pour préserver l’attractivité du modèle Franchisé et du modèle Franchiseur,
Ils soient en phase avec les méthodes de calcul équilibrées, utilisées par les plus grandes enseignes mondiales et qui ont fait la preuve de leur pérennité.

 

7.        Réaliser ou améliorer, en conséquence de ces paramètres opérationnels :

La documentation commerciale et tout outil marketing à destination des clients,
La présentation et la documentation commerciale et tout outil marketing à destination des candidats à l’acquisition de la Franchise,
Les 11 éléments de la “documentation juridique et commerciale” du développement,
Le manuel opérationnel du savoir-faire lié au concept à destination des Franchisés,

 

8.        Réaliser les manuels d’organisation du franchiseur pour pouvoir accélérer le développement, tout en maintenant la qualité d’assistance nécessaire au réseau et augmenter de façon substantielle la valorisation de la Franchise, à savoir :

Les 5 manuels d’organisation liés aux savoir-faire du métier de Franchiseur (Développement, Animation, Logistique, Marketing/Communication, Gestion).

 

Thierry Borde

Les éléments constitutifs de la réussite d'un système de Franchise

Si la connaissance du contenu ne résout pas tout, elle permet d’établir une feuille de route en parfaite conscience des principaux éléments constitutifs de la réussite pérenne d’un système de Franchise. Il se compose de 15 éléments principaux qu’il faut identifier et expliquer quel que soit la nature du système de franchise...

 

“Si l’autofinancement du développement et de l’accompagnement d’un réseau, qu’offre un “système de Franchise” peut sembler “miraculeux”, il y a tout de même un “prix à payer” : Savoir en faire bon usage, bien connaître son contenu, ses différentes étapes et maîtriser les leviers économiques et managériaux pour chacune d’elles”. TB

LES ELEMENTS CONSTITUTIFS DE LA REUSSITE[...]
Document Adobe Acrobat [537.9 KB]

Utiliser la Franchise à bon escient !

Utiliser la Franchise à bon escient est un des fondements de la réussite du Franchiseur. Mal définir “la franchise” et/ou ne pas connaître l’étendue de son contenu, c’est à coup sûr, prendre le risque de l’utiliser à mauvais escient et/ou de ne pas anticiper les besoins nécessaires à sa création et à sa croissance. C'est l'objet de la première partie de cet article, 

UTILISER LA FRANCHISE A BON ESCIENT !.pd[...]
Document Adobe Acrobat [540.7 KB]

Réussir le mariage "Franchising / Succursalisme"

Réussir le mariage Succursalisme / Franchising, c’est d’abord avoir conscience:

- Qu’identifier les similitudes et les différences, mène le plus souvent au « mariage vertueux »,

- Que les ignorer mène le plus souvent au "mariage vicieux".

 

Cette note vous permet d'identifier ces différences.

Téléchargez notre note d'information
Réussir le mariage du Franchising et du [...]
Document Adobe Acrobat [760.0 KB]

La décision du conseil constitutionnel du 4 août 2016 - Loi Travail - Par Me François-Luc SIMON

Dans ce communiqué, Me François-Luc Simon expose de façon factuelle "la décision du Conseil Constitutionnel du 4 août 2016. A présent, il est nécessaire de prendre le recul suffisant pour définir et élaborer les procédures, tant opérationnelles que juridiques, que ces nouvelles dispositions imposent au management de réseaux indépendants.A la rentrée, nous vous informerons sur ce qu'il faut faire et comment il faut le faire.
LA DECISION DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL 4[...]
Document Adobe Acrobat [909.4 KB]

N’alignez pas vos redevances sur celles de vos concurrents !

Ou, Démocratisation d’une pratique dangereuse pour votre Franchise

 

Le système de Franchise a fait l’objet de nombreuses définitions plus ou moins justes, mais personne ne saurait contredire qu’il s’agit avant tout autre chose, d’un levier financier qui permet de financer le développement de certains concepts, dont les caractéristiques de positionnement, d’attractivité éprouvée, de reproductibilité et de transmissibilité ont été vérifiées. A ce sujet, le pionnier de sa forme moderne, Alfred P. Sloan, Président de la Général Motors pendant près de 30 années, disait :

 

“Franchising is the most attractive tool of financial leverage”

 

En effet, le système de Franchise est l’outil de levier financier le plus attractif qui fut, qui est et qui ne sera certainement jamais égalé. Vous ne serez donc pas surpris qu’à L’Ecole Supérieure de la Franchise, nous affirmions qu’il est indispensable d’être formé aux leviers financiers des systèmes de Franchise, pour pouvoir maîtriser son système de Franchise. Pourtant, en France, la pratique la plus dangereuse est devenue par méconnaissance, la plus courante : Aligner ses redevances sur celles de la concurrence !

 

Bien entendu, cette pratique s’est facilement imposée pour ne pas dire démocratisée, car quoi de plus audible que cette supercherie préconisée par de nombreux soi-disant “professionnels de la Franchise”, pour un nouveau Franchiseur, dont la toute première crainte est généralement de ne pas trouver de Franchisés motivés, pour rejoindre son projet enseigne. Tous les Franchiseurs que nous avons accompagné ont très vite compris que cette “PEUR” n’avait non seulement aucune raison d’être, mais bien plus grave encore, qu’elle est bien l’arbre qui cache la forêt !

 

Alors, pourquoi ne devez-vous pas aligner vos redevances sur celles de vos concurrents ?

 

Incohérence économique

Cette pratique conduit à l’incohérence économique, de proposer pour des redevances identiques, des concepts plus ou moins rentables.

 

Seules les redevances légitimes sont perceptibles de façon pérenne

Il est plus facile de facturer que d’encaisser des redevances aléatoirement justifiées. Les redevances sont légitimes quand elles sont justifiées et seule la rentabilité démontrée, de votre concept de référence peut les justifier.

 

Sur estimer ou sous estimer vos redevances sont deux sources de conflits potentiels (Souvent destructeurs)

4  Les surestimer est une source de conflits dangereux, vis-à-vis de vos Franchisés qui découvraient tôt ou tard, sur un même marché, un concept plus rentable avec des redevances équivalentes,

4  Les sous-estimer est une source de conflits, car ce sont les services promis et surtout indispensables à la réussite de vos Franchisés qui ne pourront être, tous honorés.

Les redevances doivent autofinancer votre système de Franchise

Des redevances mal calculées pourraient s’avérer insuffisantes pour autofinancer votre système de franchise et vous conduire à une levée de fond ou à un emprunt qui aurait pu être évité. Doit-on préciser que la levée de fonds entraîne la dilution de votre capital et que l’emprunt face à des redevances trop faibles, affecte doublement l’exploitation de la société Franchiseur. (- de recettes et + de charges).

 

Un service développement en position de faiblesse

Dans le parcours de votre candidat, quoi de plus redoutable qu’une enseigne concurrente qui maîtrise parfaitement les leviers financiers de la franchise et justifie le calcul et l’utilisation rationnelle et vertueuse de ses redevances, face à un Franchiseur qui ignore tout de ces fondamentaux. Le candidat face à une telle démonstration, tournera le dos à la Franchise, même la moins-disante du marché. En effet, pour un Franchiseur qui maîtrise les leviers financiers de la Franchise, un concurrent moins-disant, l’est soit parce que son concept est moins rentable, soit parce qu’il ignore tout des leviers financiers des systèmes de Franchise. CQFD !

 

En conclusion, on peut dire que les formules de calcul des redevances et leurs modes d’utilisation ont été élaborées scientifiquement à l'Université de Stanford en 1969 par l’équipe de Dr Poterfield sur la base de l'expérience américaine en franchise depuis plus d'un siècle et qu'enfin elles ont été utilisées avec succès en Europe depuis 43 ans le pionnier de la Franchise en Europe avec plus de 250 Franchiseurs qui ont réussi et réussissent toujours à satisfaire leurs quelques 20 000 franchisés. 

 

L'un des critères de validité de ces "formules" est qu'elles n'utilisent pas par hasard les paramètres de rentabilité du Pilote de la franchise, dont elles justifient a fortiori la nécessaire utilité pour pouvoir vendre et lancer une franchise à son juste prix et faire réussir ses franchisés. Il faut savoir que nos heureux clients Franchiseurs bénéficient de ces formules éprouvéla  pour assurer la légitimité de leurs offres aux candidats franchisés. 

 

Thierry BORDE

Identifier, prévoir et solutionner les conflits de réseau de Franchise !

Dans ce dossier, les Franchiseurs découvrent que l'essentiels des conflits peuvent être évité et qu'il n'y a pas de fatalité au delà de 5% d'échec dans son réseau. Les solutions existent !

Téléchargez notre "NOTE D'INFORMATION"
Origine, prévention et solution des conf[...]
Document Adobe Acrobat [335.7 KB]

L'animateur, un gros facteur de développement !

Dans ce dossier, nous traitons des maux d'une mauvaise animation, nous rappelons ses enjeux et bien entendu, nous énumérons les éléments indispensables à son efficacité.

Téléchargez notre "NOTE D'INFORMATION"
Valoriser l'animateur un gros facteur de[...]
Document Adobe Acrobat [613.3 KB]

Une conférence très apprèciée des Franchiseurs, dispensée à l'Académie Guinot/Mary Cohr, le 3 novembre 2015

Le 03 novembre 2015, L'Ecole Supérieure de la Franchise a animé une conférence dispensée par Thierry Borde.

 

Cette conférence de la série “Comment mieux réussir Votre Franchise ?", s'est tenue à L'académie Guinot/Mary Cohr dans le IXe arrondissement de Paris.

 

 “Régles et ratios de gestion à respecter pour réussir l’autofinancement du  développement de votre franchise”

 

Les Franchiseurs présents ont ainsi découvert qu’ils pourraient autofinancer l’accélération de leur développement grâce à la bonne utilisation de la Redevance Initiale Forfaitaire dite “R.I.F” dont la croissance positive stimule la croissance du chiffre d’affaires du réseau et sa notoriété.

Cette stimulation sur l’Enseigne accélère la vitesse du recrutement de meilleurs franchisés, abaisse les coûts du développement en stimulant les candidatures spontanées de candidats et permet d’augmenter les marges sur la “R.I.F”.

 

Ainsi, les “Franchiseurs participants” ont appris à identifier et calculer de façon justifiée toutes les redevances de leur système de Franchise et à autofinancer l'accélération du développement de leur réseau.

 

Les questions furent nombreuses, les Franchiseurs étaient agréablement surpris de ce “processus d’autofinancement” peu connu et qui est pourtant facile à mettre en œuvre. A plusieurs conditions cependant :

1.      la “RIF” ait été bien calculée dans ses 3 composantes, en fonction des résultats du Pilote et non d’une servile copie, de ce que pratique les concurrents d’un même secteur d’activité,

  1. le droit d’enseigne soit vraiment, le droit d'accès à la rentabilité démontrée de l'enseigne,
  2. la “R.I.F” respecte l’attractivité des modèles économiques des Franchisés et du Franchiseur,
  3. les coûts de la formation et de l’assistance au lancement soient distincts des autres composantes de la R.I.F, chacune bénéficiant de règles d’amortissement et de prise en charge différentes,
  4. les RIF soit réinvesties en totalité dans le recrutement et la sélection de bons candidats,
  5. le franchiseur n’utilise pas les “RIF” pour financer autre chose que le développement, comme l’animation, les achats ou la communication, ou pis les salaires de la Direction, car les RIF sont des “recettes non récurrentes”,
  6. que chacune des redevances soient parfaitement justifiables et respectent les ratios d’équilibre économique étudiés dans les modèles de franchise, les plus pérennes depuis près d’un siècle.
  7. Et enfin, qu'elles soient bien affectées et utilisées dans le respect des leviers financiers qu'elles stimulent entre elle

Ce séminaire est à nouveau proposé le 26 janvier 2016 et d’autres sont programmés, tels que :

 

  1. Comment stimuler la croissance du chiffre d’affaires du réseau et les bénéfices du Franchiseur
  2. Comment prévenir et solutionner à l’amiable les conflits avec les franchisés, par la mise en place de dispositifs de “précontentieux”, notamment en utilisant les techniques de contrôle évolutifs  et séquentiel du SPC.

Thierry BORDE

Les nombreux chefs d'entreprise de la BBU conquis par cette conférence dipensée le 5 novembre 2015

Le 05 novembre 2015, L'Ecole Supérieure de la Franchise a répondu à l'invitation de la BBU, pour organiser une conférence dispensée par Thierry Borde.

 

Cette conférence de la série “Comment mieux réussir Votre Développement ?", s'est tenue à La maison de la Martinique dans le Ier arrondissement de Paris.

 

 “Comment autofinancer le développement de votre entreprise grâce au Franchising"

 

Les nombreux chefs d'entreprises présents ont pu découvrir les prérequis nécessaires à leur concept pour pouvoir utiliser le formidable outil de financement qu'est le franchising pour autofinancer le développement de leur concept.

 

Ils ont également pu découvrir les 5 étapes du développement d'une entreprise, les moyens requis par ces étapes et les solutions pour en financer les besoins.

 

DROITS D'AUTEURS

  • La fresque sur la Franchise a été réalisée par Philippe Rilos, en séance et à sa libre interpétation durant la conférence
  • Les 5 règles d'or évoquées dans cette fresque sont extraites de l'ouvrage Franchisé Gagnant (Dunod 2013) et ont été développées par, Monsieur Charles G. Seroude

9 séminaires de formation pour réussir !

Que vous soyez un Franchiseur débutant ou confirmé qui souhaite améliorer les performances de son système de Franchise, le dirigeant d'une TPE ou d'une PME qui souhaite développer son entreprise en Franchise ou encore un consultant débutant ou confirmé qui souhaite développer ses connaissances pour faire toujours mieux réussir ses clients Franchiseurs ou Franchisés, voici 9 séminaires de formation inédits en Europe qui répondent à chacun de vos besoins !

Inscription à la new letter

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Lecoledelafranchise.com © 2014 - Tous droits réservés